Notre Mission

Notre constat

  • Le taux d’activité des femmes (un peu plus de 49 %) est inférieur de presque 27 points à celui des hommes dans le monde, et de 9 points en France (OIT, 2017).
  • Les femmes occupent plus souvent des emplois de mauvaise qualité et à temps partiel, souvent subi, avec de moindres responsabilités. En 2019, un million de femmes travaillant à temps partiel voudraient travailler plus. (INSEE, 2017).
  • Les femmes touchent en moyenne un salaire 23 % moins élevé que celui des hommes, tous temps de travail confondus (INSEE, 2017).
  • En France, les discriminations à l’embauche liées à l’apparence physique sont rapportées presque 2 fois plus (1,7) par les femmes que les hommes, et ce, indépendamment de toutes caractéristiques d’âge, de poids, de style vestimentaire et de niveau d’études (OIT, Défenseur des Droits, 2016).
  • La crise sanitaire de la Covid-19 a un impact direct sur les carrières des femmes. Celles-ci représentent 70% de la main-d’oeuvre mondiale du secteur de la santé et occupent la plupart des emplois dans les secteurs économiques qui ont été les plus durement touchés par la crise. Par rapport aux hommes, les femmes sont 24% plus susceptibles de perdre leur emploi et peuvent s’attendre à ce que leurs revenus baissent de 50% plus fortement. (ONU)

Notre vision

  • L’accès à l’emploi est un droit fondamental et constitue une voie d’accès à l’indépendance, à l’émancipation et à l’épanouissement de toutes les femmes et de leurs communautés.
  • La réduction des inégalités hommes-femmes dans le domaine de l’emploi constitue un enjeu économique, et une condition pour la construction d’un monde plus juste et durable.
  • La mixité professionnelle est une source de richesse, de créativité et de dynamisme, devant être perçue par toutes les entreprises comme une force, plutôt que comme une contrainte.
  • L’employabilité des femmes doit être conditionnée par leurs compétences et leurs qualités humaines, et non par leur condition de femme.
  • L’”empowerment” des femmes, c’est-à-dire l’affirmation de leur pouvoir d’agir, est une condition sine qua non d’une insertion professionnelle et d’une indépendance économique durable.

Nos défis

L’Étoffe du Succès entend mettre toute son expertise dans le domaine de l’employabilité et de la formation professionnelle pour répondre aux défis de l’insertion professionnelle des femmes et des inégalités sur le marché de l’emploi, à savoir :

  • Permettre à toutes les femmes d’avoir accès à l’information concernant leurs droits, y compris en matière de formation tout au long de la vie et de dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle.
  • Permettre à toutes les femmes d’accéder à l’indépendance économique par l’accès à un emploi de qualité et une orientation choisie.
  • Permettre que l’accès à l’emploi ne soit plus conditionné par des contraintes socio-économiques et géographiques, mais uniquement par les compétences et les qualités humaines.
  • Permettre à toutes les femmes d’assouvir leurs ambitions d’évolution professionnelle et d’accès à des postes à responsabilité, en favorisant notamment la formation professionnelle tout au long de la vie.

Pour se faire, l’Étoffe du Succès a développé des programmes à destination des femmes rencontrant des difficultés d’ordre économique, géographique, social ou culturel, les tenant éloignées du marché de l’emploi et de ses codes.

L’Étoffe du Succès pilote, coordonne et anime le réseau des salons, chargés de mettre en place et de développer ces programmes sur leur territoire.